On aurait pu penser que le Bassin de Guérande ait été envahi par la mer de tout temps. En fait après la dernière glaciation du Würm, le niveau de la mer baisse de plus de 100m. Lors de la transgression Flandrienne qui a suivi, le Bassin de Guérande qui est un bloc basculé de pendage nord-est n'est submergé qu'au grande marée et le bourg du Croisic et de Batz redeviennent alors des îles.

Au Mésolithique, le bassin se remplit d'alluvion et ressemble beaucoup au marais d'eau douce de la Brière actuelle. A l'Âge du Bronze, la transgression reprend et submerge l'ensemble du bassin et une partie de la plage actuelle de la Baule, mais c'est surtout la partie nord-est du bassin entre la pointe de Penchâteau et les coteaux que le bassin est le plus profond et offre un havre de mouillage pour les bateaux.

C'est dans cette baie orientée au sud et sur les coteaux que l'agriculture se développe dès le Néolithique. Des fermes se développent à l'Âge de Fer et sous l'Empire romain. Ce n'est bien plus tard que la dune prend son aspect actuel après la tempête de 1779 et rejoint le bourg du Pouliguen. Une grande parties des vestiges pré et protohistoriques, antiques et médiévaux ne seront jamais découverts. On retrouve cependant sur Pornichet en bord de côte épargné par la tempête des productions de sel.

Vous pouvez accéder aux informations relatives aux entités archéologiques en cliquant directement sur les marqueurs situés la carte.

Et ceci n'est qu'une introduction, veuillez lire la suite ci-dessous.

[Lire la suite] dans l'inventaire archéologique ...